Vivre à la Réunion : faut-il franchir le cap ?

Vivre à la Réunion : faut-il franchir le cap ?

La Réunion est un département français, localisé dans l'océan indien, avec une infrastructure immobilière qui attire bon nombre de personnes depuis la métropole. Plus qu'une simple location immobilière pour des vacances, certains pensent carrément à un déménagement vers cette réserve naturelle en pleine urbanisation. Dans le présent article, vous découvrirez tout ce qu'il vous faut savoir pour prendre la meilleure décision relative à votre départ.

Est-il bon de vivre à La Réunion ?

Beaucoup décrivent l’île de la Réunion comme un modèle de société très tolérante. Vous pouvez donc compter sur l'accueil chaleureux des Réunionnais pour vous aider dans votre intégration sociale. De même, le civisme de l’île de la Réunion en fait un lieu assez viable. En revanche, la vie ne vous coûtera pas moins cher qu'en métropole : Au contraire ! Les prix de l'immobilier sont supérieurs à ceux pratiqués en métropole. L'alimentation, l'habillement, l'électroménager et l'ameublement coûtent également un peu plus qu'en métropole. Alors, il peut faire bon vivre sur l’île Réunion, mais à condition que vous ayez assez d'économie pour faire face à une élévation du coût de la vie.

Quel est le meilleur endroit pour vivre à La Réunion ?

À l'issue de sondages répétés, le meilleur endroit pour vivre à la Réunion se nomme : Le tampon. Cette commune du sud est située entre 400 et 1 600 m d'altitude et est accessible depuis la RN3. Le logement au tampon revient à 9 % moins cher qu'en France. De même que le coût des loisirs dans la commune : en moyenne 20 % moins cher qu'en région française. Les places au cinéma par exemple sont souvent facturées à 8 € en moyenne. Côté alimentation, il n'y a pas d'écarts probants. Avec 12 €, vous pouvez vous offrir un bon plat au restaurant. Par ailleurs, les fanatiques des somptuosités naturelles apprécient généralement Le tampon à travers : le parc des palmiers, le Belvédère du bois court ou encore la cité du Volcan.

Que faut-il savoir avant d'aller vivre à la Réunion ?

Avant de décider quand partir à la réunion, prenez d’abord connaissance des quatre points développés ici pour mûrir vos réflexions.

L'offre immobilière à la Réunion

Depuis les années 1990, l'expansion immobilière sur l’île de la Réunion a pris une tournure nouvelle, aussi bien sur le littoral que dans les mi-pentes. L'immobilier est caractérisé par une variété d'appartements et maisons de divers standings. Les prix pratiqués sur l’immobilier sont loin d'être homogènes – même au sein d'une même commune –. En général, les prix les plus élevés de logements à la Réunion se concentrent dans le littoral ouest, plus précisément dans la commune de Saint-Denis. Les prix d’immobilier les plus abordables se retrouvent dans les mi-pentes de l'Est et du Sud. Le coût de la vie engendré par l’immobilier sur l’île de la Réunion s'explique par le fait qu'une bonne partie de l'île a été affectée à la mise œuvre d'activités économiques : agriculture et élevage notamment.

Le transport sur l'île

Le transport à la Réunion est caractérisé par :

  • une saturation du réseau automobile, sujet à des séquences régulières d'embouteillages aux heures de pointe : la voiture étant le moyen de transport favori des Réunionnais ;
  • une forte perturbation de la circulation due à un mauvais état des pistes cyclables, en saison pluvieuse ;
  • les Cars Jaunes, qui desservent souvent les axes principaux des différentes destinations de l’île. Les agglomérations de communes ont aussi des réseaux de bus pour les dessertes locales.

En dehors, il n'y a ni train, ni tram ! Les Réunionnais recourent à une moto ou un vélo, au détriment de la voiture.

Alimentation et consommation à la Réunion

Premièrement, il y a assez de centres commerciaux sur l’île de la Réunion, parfois même aux dépens du commerce de centre-ville. Certes, il peut y avoir de légères différences entre les prix. Mais le temps vous habituera à la nouvelle vie. Pour la décoration intérieure, les communes telles que Saint-Denis, Saint-Pierre, ou Saint-Gilles mettent de plus en plus à la disposition du public, des boutiques et magasins de bricolage et de décoration.
Deuxièmement et malheureusement, la commande sur internet depuis la Réunion est un grand casse-tête. En effet, très peu de sites d'achat en ligne arrivent à faire des livraisons vers l’île de la Réunion, en raison des exigences douanières notamment. Et les livraisons qui parviennent à être concrétisées ne le sont jamais dans les délais. Il faut attendre plusieurs mois parfois : ce qui nuit généralement à la qualité du colis reçu.

Les études et le marché du travail à La Réunion

Si vous allez vivre à la Réunion dans l'objectif de continuer vos études, vous n'avez pas de craintes à avoir. Le système éducatif est assez complet, de la maternelle jusqu'au supérieur, avec plus de 650 établissements publics et privés. Les coûts de formation sont presque les mêmes qu'en France métropolitaine. La seule différence est relative au calendrier, caractérisée par deux périodes de vacances scolaires la Réunion. De même, avant de partir à la Réunion, sachez que le marché du travail sur l'île de la Réunion n'est pas idyllique. On note un taux de chômage d'environ 25 %, accentué à 50 % chez les jeunes. Les emplois de cadres sont les plus rares et plus difficiles à obtenir. Seuls les domaines de l'architecture nouvelle et des services arrivent à faire pourvoir régulièrement de nouveaux postes.

Dans la même catégorie